Le Top500 des super-ordinateurs confirme la domination de la Chine

Source : Top500.org / DrasticData

Le classement bi-annuel des super-calculateurs de la planète, le Top500, est toujours révélateur des avancées dans le domaine informatique, qui se répercuteront dans les ordinateurs classiques de demain. L’édition de novembre confirme la main-mise de la Chine. L’Empire du Milieu possède désormais davantage de machines que les Etats-unis (202 contre 144) dans ce Top500. Il a construit les deux super-calculateurs les plus puissants de la planète, à savoir le n°1, Sunway Taihulight (93 PFlops) et Tianhe-2 (34 PFlops). Le premier est à base de processeurs maison Sunway (41000 CPU de 260 coeurs), qui empruntent aux architectures DEC Alpha et Sony Cell. Le second exploite des processeurs Intel, pour un total de 3,12 millions de coeurs. Plus généralement, par rapport à il y a 6 mois, le Top10 ne voit pas arriver de nouveaux entrants.

Parallèlement à ce Top500, un classement des super-ordinateurs les plus efficaces d’un point de vue énergétique est élaboré. Ce Green500 voit le haut du tableau (en puissance/watt) squatté par des machines japonaises, en l’occurrence des ZettaScaler. Il s’agit de calculateurs dont l’architecture, mise au point par Pezy Computing, comporte des CPU Intel Xeon et surtout des puces spécialisées pour les traitements massivement parallèles. Le Gyoukou, situé à l’agence de Sciences maritimes et terrestres du Japon, se situe ainsi 4e au Top500 et 5e au Green500.

Continue reading “Le Top500 des super-ordinateurs confirme la domination de la Chine”